Mutuelle familiale ou comment bien choisir cette complémentaire santé


Mutuelle familiale pour les familles souhaitant avoir une bonne couverture santé

Prendre en compte la composition de sa famille dans le choix de sa mutuelle familiale

A l'heure de choisir une complémentaire santé pour chacun des membres de sa famille, il y a de nombreux éléments à prendre en compte en priorité. Une mutuelle familiale permet de couvrir avec un seul contrat, et donc à moindre coût, l'ensemble des membres de la famille. Il faut alors veiller, avant tout, à choisir une mutuelle réellement adaptée à la composition du foyer. Le nombre de personnes qui font partie de la famille, l'âge de chacun des membres et les besoins spécifiques à chacun de ces membres sont les éléments les plus importants.

Ce n'est qu'en réussissant cette première évaluation d'ensemble qu'il vous sera possible de vous situer au mieux parmi les différents niveaux de couverture proposés. Selon la qualité de vos dents, de vos yeux ou par exemple votre degré d'affinité pour les médecines douces (ostéopathie, homéopathie...), votre recours ou non à la sophrologie, aux services d'un(e) diététicien(ne)... votre choix ne sera pas sans conséquences. Les familles nombreuses auront également tout intérêt à se diriger vers une mutuelle familiale proposant la gratuité à partir du troisième enfant. On peut également veiller à ce que la gratuité soit assurée au cours de la première année pour un nouveau-né. Il faut savoir que certains mutualistes proposent aussi de couvrir gratuitement pendant un an un enfant adopté.

Anticiper votre état de santé

Il faut également penser sur le long terme. Opter pour des contrats évolutifs qui offrent la possibilité de pouvoir adapter la couverture santé au fil du temps, c'est aussi s'éviter beaucoup de soucis. En effet, en vieillissant, les adultes d'une famille vont commencer à avoir des dépenses santé plus fortes (optique, dentaire...). Dans le cas des enfants, les dépenses sont souvent très lourdes au début de leur vie, puis diminuent un peu et finissent à nouveau par exploser vers l'âge de 10 ans (orthodontie, optique...).

1491 vues
Retour